ARTICLE SUR SERGIO A MOIRANO PARU DANS L'AVENIR HUY-WAREMME

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ARTICLE SUR SERGIO A MOIRANO PARU DANS L'AVENIR HUY-WAREMME

Message  Invité le Dim 8 Juin - 12:06

http://bit.ly/1tNC1Ab



Dans votre communeActualité Sport Agenda Météo
Mise à jour : vendredi 06 juin 2014 06h00
Marchin: le destin exceptionnel de l'ancien GI
MailPrintSource: lavenir Jean-Louis TASIAUX
Sergio Moirano n’a jamais voulu revenir sur les plages de Normandie. Trop éprouvant…
Sergio Moirano n’a jamais voulu revenir sur les plages de Normandie. Trop éprouvant…
Heymans


Sergio Moirano a vécu le débarquement de Normandie en première ligne. Des souvenirs qui, 70 ans après, restent pour lui très pénibles.
Ne comptez pas sur Sergio Moirano pour étaler ses faits de guerre et discourir sur son glorieux passé au sein de la 90eInfantry Division alors sous les ordres du sanguin général Patton. Non, malgré son parcours hors du commun (lire ci-dessous), l’ancien G.I. installé à Marchin depuis 1972, est plutôt du genre discret. Discret et encore très touché par son vécu d’il y a 70 ans à Utha Beach. S’il est déjà retourné à Bastogne (NDLR: il a aussi combattu durant la Bataille des Ardennes), il n’est jamais revenu en Normandie. C’est que le souvenir des plages du débarquement le hante encore. Aussi, c’est par bribes, entre deux sanglots, qu’il en parle.

Soldat au sein du 357e régiment de la 90eInfantry Division, il était dans les premiers à mettre le pied sur le continent à l’aube du 6 juin 1944. «Je crois qu’on faisait partie de la 2e vague car il y avait déjà d’autres soldats sur la plage quand on a débarqué, explique-t-il dans son français hésitant teinté d’accent américain. Dans le LCA (NDLR: la péniche de débarquement), personne ne parlait, on pensait à ce qu’il pouvait arriver. On avait peur…» Sergio Moirano raconte alors avec ses gestes que leur embarcation a buté contre le sable: «On croyait qu’on arrivait sur la plage mais quand la rampe s’est abaissée, on a vu qu’on était encore loin du bord».

Blessé lors d’une embuscade

La péniche s’est échouée probablement sur un banc de sable ou un obstacle. Les premiers soldats sont fauchés par les balles allemandes. Sergio, qui se trouvait à droite dans le premier quart des soldats, a le bon réflexe. «Je me suis collé contre la paroi du bateau puis au lieu de sauter tout droit, j’ai sauté à droite. Et j’ai tout de suite défait mon sac ne gardant que mon fusil. D’autres, paniqués, n’ont pas retirer leur sac et se sont noyés…»

Ce qu’il s’est passé une fois sur la terre ferme? Sergio avoue ne plus très bien se souvenir. «À ce moment-là, j’avais déjà perdu la tête… Courir, se cacher dans un trou et faire semblant d’être mort… Se relever, courir. Tu entends les balles claquer à côté de toi. Tu tires sans viser, en direction d’où vient le bruit…»

La suite, on n’en saura pas plus. Sergio préfère oublier ces mauvais souvenirs.

Pour lui, la campagne de Normandie s’est arrêtée une dizaine de jours plus tard quand, au détour d’un chemin, il a été victime d’une embuscade. «On marchait. Les Allemands nous ont laissés passer puis nous ont tirés dessus par-derrière. Pour ça, ils étaient malins…» Gravement blessé au bras, le G.I. a finalement été évacué vers l’Angleterre.

Ce n’est que plusieurs mois plus tard qu’il remonte au combat. Toujours sous les ordres de Patton. C’est ainsi que, en décembre 1944, il participera également à la Bataille des Ardennes. Mais ça, c’est une autre histoire…

Un destin exceptionnel qui le mène à Marchin

N’ayons pas peur des mots: le destin de Sergio Moirano est exceptionnel. Né le 9 juin 1924 près de Chicago, Sergio vit son enfance partagé entre les États-Unis et l’Italie où demeurent ses grands-parents.

En 1942, il est mobilisé. Déjà lors de son entraînement, le destin lui joue des tours. Mordu par un serpent, il doit être hospitalisé et quitte ainsi ses camarades qui partent combattre en Afrique du Nord. Une fois soigné, il est envoyé en Angleterre puis effectue le débarquement. Il fêtera ses 20 ans sur les plages normandes, le 9 juin 1944.

Blessé, il est évacué en Angleterre puis reprend les combats quelques mois plus tard. Lors de la Bataille des Ardennes, il est retrouvé un matin quasi gelé: «Je ne voulais pas dormir dans les maisons car les Allemands tiraient vers les habitations. Je me suis assoupi contre un arbre…»

Évacué à Liège, il revient terminer la guerre à Huy où il garde des prisonniers allemands qui devaient réparer les rues. Un jour, alors qu’il se dirige à pieds vers Marchin dans l’espoir d’aller boire un verre dans un café, il croise la route de Renée Grognard, une jeune Marchinoise. Elle l’invite chez ses parents. Ils se revoient et tombent amoureux. Démobilisé, il doit retourner aux États-Unis. Renée doit l’y rejoindre. Elle se ravise puis finalement fait le grand saut. Le couple va vivre là-bas jusqu’en 1972 où naîtront les 3 enfants. Après être passée par l’Italie, la famille s’installe durablement à Marchin dans la maison natale de Renée. Sergio terminera sa carrière aux usines Thiry, à Huy.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ARTICLE SUR SERGIO A MOIRANO PARU DANS L'AVENIR HUY-WAREMME

Message  Invité le Dim 8 Juin - 12:42

très beau récit mais que des souvenirs douloureux pour lui. Une très belle leçon de vie et RESPECT pour ce grand monsieur!

J'espère pouvoir le rencontrer un jour!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ARTICLE SUR SERGIO A MOIRANO PARU DANS L'AVENIR HUY-WAREMME

Message  Invité le Dim 8 Juin - 18:56

il sera présent au fort de lantin en Août si sa santé le lui permet.Il m'a dit hier qu'il ne fallait pas oublier d'aller le chercher.autrement on pourrait faire une sortie ensemble avec le groupe lui dire bonjour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ARTICLE SUR SERGIO A MOIRANO PARU DANS L'AVENIR HUY-WAREMME

Message  Invité le Dim 8 Juin - 19:53

ok major



     

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ARTICLE SUR SERGIO A MOIRANO PARU DANS L'AVENIR HUY-WAREMME

Message  Invité le Dim 8 Juin - 20:59

ok major

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

re :ARTICLE SUR SERGIO A MOIRANO PARU DANS L'AVENIR HUY-WAREMME

Message  Invité le Lun 9 Juin - 13:29

très belle article Major il me hatte de les revoir tous les deux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ARTICLE SUR SERGIO A MOIRANO PARU DANS L'AVENIR HUY-WAREMME

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum