Dick Winters

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dick Winters

Message  fabien le Mer 27 Fév - 12:35






Le Major Richard D. Winters né le 21 janvier 1918 à Lancaster en Pennsylvanie, et mort le 2 janvier 2011 en Pennsylvanie1, est un officier de l'Armée des États-Unis et un vétéran de la guerre. Durant la Seconde Guerre mondiale, il commanda la Easy Company du 506th RIP (Parachute Infantry Regiment), 2ème bataillon, la 101e division aéroportée.
Avec la Easy Company, Richard Dick Winters fut parachuté en Normandie aux toutes premières heures du jour J, combattit à travers la France, la Belgique, les Pays-Bas et finit par rentrer en Allemagne. Plus tard lors de la Seconde Guerre mondiale, Richard Dick Winters accéda au commandement du 2ème bataillon. À la fin du conflit, il fut libéré de ses obligations militaires, retourna à la vie civile et travailla dans le New Jersey.
En 1951, pendant la guerre de Corée, Winters fut rappelé par l'armée et servit brièvement en tant qu'organisateur du régiment et officier de formation à Fort Dix dans le New Jersey. Ainsi, il ne fut pas envoyé en Corée. Libéré enfin, il exerça différents métiers avant de créer sa propre entreprise spécialisée dans la vente de produits de la ferme.
Ensuite, Winters est présent dans de nombreux livres et est représenté par Damian Lewis dans la mini-série américaine Frères d'armes (Band of Brothers) produite en 2001 par Tom Hanks et Steven Spielberg. Il a été un invité régulier de l'Académie Militaire des États-Unis à West Point. Il prit sa retraite en 1997. Il décède le 2 janvier 2011.



Jeunesse

Né le 21 janvier 1918 à Lancaster en Pennsylvanie, diplômé du Franklin Marshall College, Richard Dick Winters s'engage dans l'armée en 1941.
Service militaire[modifier]

Durant les entraînements de base, Winters est intrigué par son officier d'instruction qui fait un discours explicatif d'une heure sur un fusil qu'il croyait tenir dans ses mains alors que ce n'était pas le bon. C'est également durant ses classes que Winters découvre les troupes aéroportées. Il décide aussitôt de s'engager comme volontaire dans les Airborne troops dont il ne connaissait pas l'existence, tout comme une grande partie des Américains à l'époque.
Seconde Guerre mondiale[modifier]


Richard D. Winters durant sa formation de parachutiste au camp d'entraînement de Toccoa (Géorgie) en 1942.
Il rejoint la Easy Company du 506th RIP (Parachute Infantry Regiment) durant l'été 1942 en tant que chef de section aux terrains d'entraînement de Toccoa en Géorgie. Les relations entre Winters et son supérieur direct, le capitaine Herbert Sobel, ne sont pas au beau fixe et pour éviter des tensions qui pourraient nuire au bon déroulement des opérations[réf. nécessaire], Sobel est transféré dans un autre régiment et remplacé par le lieutenant Thomas Meehan.
En Normandie, Meehan est tué le Jour J, et Winters devient le commandant de la Easy Company par suppléance. Il excelle à ce poste et l'État Major américain, au fur et à mesure de l'évolution des combats en Europe, décide de l'élever progressivement en grade. Richard D. Winters devient major à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Winters a été un officier très proche de ses hommes, n'hésitant pas à se porter au-devant des assauts, analysant de manière rapide et efficace les situations (l'assaut qu'il a organisé et commandé le Jour J près du Manoir de Brécourt durant la bataille de Normandie où une quinzaine de parachutistes l'emporta contre une batterie de quatre obusiers de 105 mm servis par 50 artilleurs de la Wehrmacht 2, est de nos jours étudié, commenté et enseigné à l'école américaine des officiers de West Point pour son étonnante efficacité) et n'hésitant pas à refuser des ordres qu'il jugeait inutiles, comme à Haguenau, en Alsace, où Winters a refusé de mettre sur pied une patrouille de combat.
Il monta en grade tout au long de la guerre et reçut le galon de major, soit commandant en France au printemps 1945. À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, il quitte l'armée et retourne vivre dans sa ville natale.

Honneurs

En 2010, une pétition circula pour faire pression sur le congrès américain afin qu'il accorde au major Winters la plus haute distinction militaire américaine pour ses hauts faits d'armes, la Médaille d'Honneur du Congrès. Ce qui n'a pas été fait.
La série télévisée Frères d'armes (Band of Brothers) est basée sur les souvenirs de guerre des vétérans de la Easy Company, de 1942 à 1945. L'acteur Damian Lewis interprète le rôle de Richard D. Winters.



avatar
fabien

Messages : 527
Points : 804
Date d'inscription : 21/02/2013
Localisation : liège

Voir le profil de l'utilisateur http://e-company-506pir.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dick Winters

Message  Invité le Mar 28 Mai - 0:55

très joli

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bonsoire a tous

Message  Invité le Dim 23 Juin - 20:28

j'aime ça  ses manifique

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dick Winters

Message  Invité le Dim 30 Juin - 22:19


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dick Winters

Message  Invité le Lun 1 Juil - 15:47

belle documentation!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dick Winters

Message  Invité le Lun 1 Juil - 17:40

joli sergeant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dick Winters

Message  Invité le Jeu 5 Déc - 20:15

très belle hommage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dick Winters

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum